Différents types de fer à souder, lequel choisir ?

Le fer à souder est un accessoire qui permet de faire de la soudure et il en existe de différents types. Nous avons par exemple le fer à souder à gaz, le fer à souder à l’étain, le fer à souder à zinc ou encore le fer à souder électronique. Quelle est donc la différence entre tous ces types de fer à souder ? La réponse dans cet article.

Avant d’entrer dans le vive du sujet, nous espérons que vous savez vous servir d’un fer à souder ! Si ce n’est pas le cas, aucune inquiétude. Apprendre à souder n’est rien de compliquer. En seulement un ou deux essais vous pourrez savoir comment souder, pas besoin d’une formation au préalable.

Fer à souder : Électronique, Gaz, Étain ou Zinc ?

fer a souder gaz

Si le fer à souder électronique de précision a besoin d’être branché pour être utilisé, cela n’est pas le cas du fer à souder à gaz, à l’étain ou encore à zinc. Pour chauffer la panne, le fer à souder à gaz, possède un brûleur alimenté par un réservoir de gaz. Il est utilisé pour les travaux de tôlerie et de zinguerie.

fer à souder étain

Le fonctionnement du fer à souder étain est tout autre. En effet, on a besoin que d’une lampe à souder. Il faut d’abord décaper les pièces, les mettre ensemble puis les chauffer avec la lampe à souder. Ensuite, il vous faut appliquer le fil d’étain sur la jointure. Pour que le métal d’apport puisse fondre, maintenez les pièces chaudes. Pour finir, vous n’avez qu’à nettoyer l’excédent de soudure avec un chiffon humide. Le fer à souder étain s’utilise pour les canalisations d’eau froide, la fabrication de petits objets décoratifs, le soudage d’éléments électroniques ou de fils électrique.

Rappelons que le fonctionnement du fer à souder électronique nécessite l’utilisation du courant électrique, car il faut le brancher. Mais la procédure de soudure semble être le même avec le fer à souder à gaz et à étain.

fer a souder zinc

Le fer à souder zinc fonctionne au propane et ne nécessite aucune utilisation électrique. Tout comme les autres types des fers, le fonctionnement consiste à mettre ensemble les pièces à souder, à les décaper et les chauffer. Ensuite, il faut appliquer le métal d’apport et le faire fondre sur les pièces. Il ne reste qu’à nettoyer l’excédent de soudure avec un chiffon humide et à laisser refroidir.

 

 

 

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur les différents types de fer à souder. À vous de faire votre choix !

Il serait bien que vous vous informez aussi sur les types de soudures qu’on peut réaliser. Ceci est important car, en fonction des matériels à souder, il faudra adopter un type de soudure spécifique.