Apprendre à souder, conseils pratiques

La soudure représente une profession pour certains, pour d’autres, c’est un passe temps ou une passion. Ces derniers font donc de la soudure sans avoir appris le métier. Or, le fer à souder est un outil qu’il faut bien connaître avant de se lancer dans des opérations de soudures. Il nous a donc semblé bon d’écrire un article pour décrire les différentes étapes du soudage.

De quoi avez-vous besoin ?

D’abord nous allons vous rappelez les matériels et les différents outils nécessaires au soudage ainsi que les risques liés à la soudure. Pour ce qui est des outils, il s’agit de :
• des électrodes,
• du fer à souder,
• des pinces, des câbles,
• des pièces métalliques à assembler.

Le choix du fer à souder est tout aussi importante. Comme vous le savez, il y a les fers à souder à étain, électronique, à gaz,etc. Prenez le temps de choisir le votre afin d’assurer une réussite de votre opération de soudure.

Afin d’éviter les brûlures et de prévenir les risques d’électrocution, il est recommandé de se munir du matériel adéquat. Nous voulons parler de la protection corporelle (de la tête à la plante des pieds).

Munissez-vous d’un casque de protection. Et de préférence un casque électro optique. Celui-ci est certes un peu plus cher mais il offre plus de sécurité que les autres types de casque. Déjà, vous n’êtes pas obligé de le maintenir avec une de vos mains mais aussi, il intègre des filtres actifs qui offrent une protection permanente. Ceux-ci s’assombrissent dès l’amorçage et s’éclaircisse après l’extinction.

Pour revenir à la protection corporelle, notez qu’il faut nécessairement porter des gants en cuir appropriés à la soudure afin de prévenir d’éventuels contacts avec l’électrode lors du soudage. Il faut aussi mettre des chaussures avec des semelles isolantes. N’oubliez de mettre des vêtements résistants au feu et aux flammes ainsi qu’un tablier en cuir pour protéger le reste de votre corps.

Avant le soudage, assurez-vous d’avoir enlevé du lieu de soudage ou de la table de soudage toutes substances explosives ou inflammables telle que l’essence, la peinture, etc. Aussi, évitez de souder dans une zone humide ou encore les pieds dans l’eau.

Le processus de la soudure à l’arc

Pour commencer, il vous faut préparer les pièces métalliques en chanfreinant les bords à assembler et définir le type de soudure que vous désirez réaliser. Nous allons parler ici de la méthodologie standard.

 Tout d’abord, assurez-vous d’une bonne pénétration de l’arc car cela favorise une bonne soudure. Au besoin, nettoyer les pièces à assembler afin d’avoir un bain de fusion propre au cours de la soudure. Ensuite, il vous faut immobiliser les pièces à assembler. Pour cela, vous auriez besoin soit de pinces à ressort soit d’un étau soit des pinces en C ou encore des pinces-étaux.

Par la suite, il vous faut brancher la masse du poste à souder sur l’étau (s’il est conducteur) ou sur le plus grand métal à souder. Après, il sera question de choisir une électrode et de la mettre sur le porte-électrode du poste à souder (n’oublier pas de vérifier la polarité des électrodes avant). Puis allumez votre poste à souder. Rappelez-vous de vous équiper (casque, gants, bottes, vêtements, tablier en cuire, etc.).

Pour véritablement débuter la soudure, tenez bien la pince par le manche isolé et placez là sur la partie à souder. Retirez-la légèrement lorsque vous verrez l’amorçage de l’arc. Tout en tapotant l’électrode, trainez-la tout au long du trait de soudure. Pour ne pas que l’électrode se colle à la pièce à souder, évitez de la rapprocher trop près.

Une fois la soudure réalisée, cassez le laitier avec le marteau à piquer. L’avant dernière étape consiste à brosser le cordon avec la brosse métallique. Quant à la dernière étape de votre soudage, elle consiste à refroidir les pièces assemblées dans un récipient qui contient de l’eau. Il est très important de ne pas prendre la pièce avec la main et de laisser le métal dans l’eau jusqu’à refroidissement. Afin de protéger le métal soudé contre la corrosion, il est conseillé de mettre sur le cordon de soudure une peinture antirouille.

Il ne vous reste plus qu’à essayer et vous verrez que cela n’a rien de compliqué. Surtout, suivez bien nos conseils.

Pour finir suivez cette vidéo pour voir en image la procédure de soudure.